Skip Ribbon Commands
Skip to main content

News

Casablanca

Transparence des marchés immobiliers : le Maroc progresse de 6 places


​Dans le classement 2014 de la transparence des marchés immobiliers (Global Real-Estate Transparency Index) publié par JLL, le Maroc progresse de 6 places par rapport au précédent opus de 2012 et atteint le 76e rang mondial sur un total de 102 pays devant l’Algérie (90) et la Tunisie (92), mais derrière l’Afrique du Sud (20), le Kenya (55) et l’Egypte (72).

cette mesure de transparence est souvent corrélée avec la courbe de « l’indice international de la corruption ressentie » publié par Transparency International.

De plus, en superposant le GRETI avec le « Investment Volume Index », on note que les marchés immobiliers sont les plus actifs dans les pays où la transparence est la plus grande.

Tous ces éléments, très factuels, ont donc conduits les principales sociétés de Conseil en Immobilier d’Entreprise au Maroc (Carré Immobilier, CBRE, Colliers et JLL) à créer STATIMMO MAROC.

Cet outil va permettre, aux investisseurs, aux utilisateurs et à l’ensemble des professionnels de l’industrie immobilière, de mieux appréhender nos marchés et de prendre les décisions pertinentes dans la gestion de leurs enjeux stratégiques.

La 8e édition du Global Real-Estate Transparency Index, qui existe depuis 15 ans, mesure le niveau de transparence des marchés dans 102 pays. L'indice est divisé en 5 catégories :

  • mesure de la performance des marchés immobiliers (indices publics, méthodes d'évaluation),
  • l'accès aux données de marché (bases de données publiques, durées des historiques, couverture géographique et par produit),
  • la gouvernance des sociétés cotées, la législation (urbanisme, droit des contrats, fiscalité) et les processus de transaction (qualité de l'information, processus de vente).

L'ensemble de ces éléments est analysé au travers de 115 questions.